Des nouvelles des anciens profs !

Fil des billets

mercredi 29 avril 2009

Des nouvelles de Marc Fortin.... :-))

Marc, Merci de nous donner de tes nouvelles !
Tout d'abord, tu nous rappelles tes années  au Lycée Forestier ?

 Enseignant bta (devenu bacpro)/bts depuis 2001
  J'ai commencé un peu sur les chapeaux de roue avec des matières pour lesquelles je n'avais pas beaucoup de préparation/expérience. Certaines de celles-ci sont devenues mes favorites par la suite notamment la dendrométrie mais d'autres  qui demeurent aujourd'hui toujours aussi difficiles à enseigner (droit forestier français pour un étranger ça s'apprend avant d'être transmis...)

  En quoi consiste ta fonction actuellement au Canada ?
Après avoir passé une année dans la cellule de recherche et développement appliqué à la foresterie où je testais plein de nouveaux traitements sylvicoles, j'ai reçu une promotion en décembre dernier et je suis responsable des inventaires et des travaux non-commerciaux.

En gros, je suis dois de faire réaliser des inventaires avant/après par des techniciens, afin de vérifier que la prescription sylvicole que j'ai choisie a été bien réalisée et est conforme à l'art, bla,bla,bla.. Ainsi je prescris environ 2000 ha de martelage par année et 1000 ha de coupe de régénération et de coupes rases et ce sur un territoire d'un million d'ha. Ainsi nous coupons dans les bonnes années 150 000 m3 de feuillus précieux (érable, chêne rouge, frêne et surtout l'or vert du pays: le bouleau jaune, un bouleau tolérant à l'ombre, dur et rouge comme le merisier qui se jardine!)

Pour la partie "non-commerciale" de ma tâche, je suis responsable de l'ensemble des travaux de préparation de terrain, de plantation, de dégagement et de dépressage pour plus de 10000 ha par an (grosso modo 1/4 de chaque opération suivi  pendant les 15 premières années). Nous commencons timidement les élagages de pin de Weymouth et de bouleau jaune (merisier du Canada) ainsi que des débuts de détourage "à la belge" dans nos feuillus précieux suite à mes travaux en recherche et mes "expériences" de la France.

Juste pour le fun, dis nous tout : la forêt que tu préfères, c'est celle de là-bas ou la notre ?

 Soyons chauvins: celle des Laurentides : une forêt biodiverse avec tellement de variétés et de mélange intime que je n'ai jamais rencontrés en Europe. Dans mon petit lopin d'un ha : je retrouve en essences: 4 érables, 2 bouleaux, le chêne rouge, l'ostryer (sorte de charme), le tilleul forestier, le frêne noir , le sapin, l'if, le thuya du Canada, la pruche du Canada (genre tsuga), 2 épicéas, 2 pins, 3 espèces de peupliers et ce dans une région mixte où plusieurs feuillus sont déja disparus. Ajouté à cela une faune plutôt "intacte" avec ours, lynx, puma et loup sans parler des cerfs et des orignaux et vous comprenez mon point de vue. Le matin du balcon , on voit régulièrement des cerfs venir manger le compost de la veille avec les ratons laveurs.  C'est surtout ça la différence: "ce n'est pas de la plantation, c'est de la forêt" et ce sans parler des milliers de lacs et de rivières et des 4 vrais saisons.

Mais pour ce qui est des forêts françaises que j'ai côtoyées, notons que j'ai pu apprécié la grosseur des tiges, la vitesse de croissance, l'esprit cartésien avec ses plantations au cm près... qui donne des futaies monstres en si peu de temps. Pour un forestier, avoir la chance de "voir" un peuplement pousser est exceptionnel. En cela,  les forêts françaises m'ont transmis énormément d'informations et de savoir!

Ton meilleur souvenir lycée ?

 Les tournées BTS et les pratiques encadrées sans aucun doute!  Au delà, des souvenirs ce sont tous ces anciens qui m'écrivent ou qui m'appellent encore aujourd'hui! : ça fait chaud au coeur

  As tu un petit message à adresser aux anciens ?

5) Justement, j'ai perdu contact avec plusieurs d'entre vous alors voici mon courriel: fortin.marc(arobase)hotmail.com n'hésitez pas à me donner de vos nouvelles!
 

Merci Marc de nous avoir consacré un peu de temps ! j'espère que beaucoup d'anciens te feront un petit coucou...